Saisissons le moment difficile du confinement dû au coronavirus pour mieux gérer nos déchets

Emmanuelle ALATORRE

C’est le printemps et vous profitez du confinement pour jardiner, tondre… !

Les déchetteries sont fermées pour éviter la contamination du COVID 19 !

Que faire de vos déchets de jardinage ?

Mettez-vous au compostage de vos déchets verts et de vos épluchures de légumes….

C’est simple, dans un coin de votre terrain, mélanger, les tontes, les feuilles sèches, un peu de broyat issu de vos branchages, les épluchures de poireaux….

Remuez de temps en temps et 1 an après vous bénéficierez d’un amendement naturel et gratuit pour enrichir vos plantations et sols.

C’est le fruit du cycle naturel de l’humus que nous avons tous appris à l’école primaire 

Vous pouvez, également déposer vos tontes au pied des haies et des arbustes pour constituer une sorte de paillage qui maintiendra l’humidité et évitera les mauvaises herbes !

Stockons notre appareil ménager hors d’usage dans notre garage. Gardons nos élagages dans un coin du terrain pour l’emmener à la déchetterie quand elle rouvrira à la fin du confinement.

Pour les branchages, confectionnez des petits fagots maintenus par des cordelettes. Cela permet de réduire le volume des branchages et permet une meilleure manipulation lors du chargement pour la déchetterie. Vous optimiserez ainsi le nombre de déplacements à la déchetterie et produirez moins de CO2. La planète vous remerciera !

N’abandonnez pas vos déchets dans la nature sous forme de dépôts sauvages. C’est répréhensible d’une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 € et puni par la Loi n° 2020-105  du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire - JO n° 0035 du 11 février 2020

Dans votre habitation, repensez le tri de vos déchets : emballages et papiers recyclables d’un côté, déchets non valorisables de l’autre ! Quand le geste de tri est facile, le TRI est efficace !

Tout ceci permettra d’alléger les bacs d’ordures ménagères ainsi que la charge des agents de collecte dont l’effectif est déjà diminué en raison de la maladie. Nous comptons sur votre solidarité, humanité et compréhension.

Le COVID 19 est une catastrophe humaine et sanitaire mais sachons en tirer le meilleur pour mettre en place ou perfectionner le cercle vertueux de nos déchets.


Saisissons le moment difficile  du confinement dû au coronavirus  pour mieux gérer nos déchets


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :